Caribbean Festival à New York

Publié le 11 Oct 2016

Le carnaval caribéen de Brooklyn est sans aucun doute la plus grande fête de rue de New York. Il se déroule chaque année le lundi de Labor Day. C’est plus de 2 millions de personnes qui se rassemblent pour assister à une parade spectaculaire au rythme calypso. Si le nombre des spectateurs est impressionnant, celui des participants et figurants à ce carnaval l’est aussi. Il y aura du monde et il y aura du spectacle. La ville va chauffer. Les spectateurs auront l’impression d’être aux Caraïbes, dans une de ces plages magnifiques. C’est l’évasion totale, mais aussi l’occasion pour les Caribéens New Yorkais de se rappeler, à leur manière, de leur chez soi.

Une fête au rythme des Caraïbes

Caribbean festival

GoToVan

De la musique très rythmée ! Des danseurs et danseuses aux costumes très variés. Ils sont déguisés de la façon la plus chamarrée possible ! Mais ce n’est pas que pour le spectacle, la plupart des costumes sont des tenues de dance traditionnelles originaires de chaque peuple des Caraïbes. Au bord des routes New Yorkais, sur les trottoirs, des centaines de marchands vont cuisiner des plats typiques de la Caraïbes. Ce qui va être vu, entendu et ce qui va être gouté sur place donneront aux spectateurs l’impression d’être aux Caraïbes, du moins de se sentir bien loin de l’atmosphère connue de New York.

Pour profiter au maximum de cette fête, les spectateurs, qu’ils soient Jamaïcains, Haïtiens, Français ou encore Américains, tous, vont acheter des costumes aux couleurs des Caraïbes et danser jusqu’au point où leurs forces ne leur permetteront plus de danser. Les plus désireux auront l’occasion de prendre des photos avec des danseuses exotiques. Mais, il faudra un peu insister.

Où se déroule la fête ?

7748800306_fed57d3a0f_z

Eric Parker

La fête se déroule à Brooklyn, sur Eastern Parkway. Toute le long de l’Avenue fera lieu à divers spectacles de danse et de défiler. Les trottoirs accueilleront les visiteurs et habitants qui, eux, ne manqueront pas de sortir pour admirer le spectacle tout en faisant des barbecues. Durant la fête, il y aura des moments insolites. À un moment crucial, les danseuses nues caribéennes vont longer le Crown Heights, le quartier juif orthodoxe de la ville. Il en ressort une situation un peu ironique, surtout pour les New Yorkais. Mais c’est aussi cela qui fait la beauté de New York : une mixité d’origines où tout le monde trouve sa place en cohabitant ensemble.

À New York, la sécurité est toujours une priorité. Les forces de l’ordre ne sont jamais loin pour intervenir au cas où ! Mais de manière générale, le Festival Caribéen est une fête calme, au sens où nous l’entendons ici. Il n’y a jamais eu de débordement. Même s’il y a une foule immense, les parents pourront emmener sans inquiétude leurs enfants.