Visiter le Museum of Modern Art (MoMA)

Publié le 06 jan 2012

Créé en 1929 dans le quartier de Midtown, le Museum of Modern Art de New-York demeure encore aujourd’hui un des plus importants musées d’art moderne et contemporain au monde, avec Paris et Londres. Il fait d’ailleurs partie du top 3 des institutions les plus visitées aux Etats-Unis.

Après deux années de fastueuses et coûteuses rénovations sous la direction de l’architecte Yoshio Taniguchi, il a réouvert ses portes en 2004 en ayant doublé sa surface d’exposition. Le jardin de sculptures Abby Aldrich Rockfeller a été intégré au coeur même du musée, offrant une source de luminosité naturelle agréable.

Où se situe-t-il ?

Le MoMA est situé au 11 West 53rd Street, entre la cinquième et la sixième Avenue.

Pour vous y rendre en métro, le mieux est d’emprunter les lignes E et V et de descendre à la station 5th Ave/53rd street. Mais il est également possible de s’y rendre à partir de la station 47th-50th St/Rockfeller Center après avoir pris les lignes B, D ou F.

Historique

Le projet est né de la rencontre au Caire, au cours de l’hiver 1928 – 1929, de Abby, la femme de John D. Rockfeller Jr, et de Lillie P. Bliss, une collectionneuse et mécène. Les deux femmes ont l’idée de créer un lieu consacré aux oeuvres que les autres musées refusent d’exposer. Mary Quinn Sullivan, que l’art moderne passionne aussi, va également se joindre à l’entreprise.

Il est intéressant de noter que, au cours de la guerre froide, le MoMA a été fortement utilisé par le gouvernement pour avoir une certain main mise sur la diffusion de l’art d’avant-garde, dont de nombreux artistes adhéraient aux théories marxistes. Même si la guerre avait mis fin à de nombreux idéaux d’extrême gauche, le climat d’après-guerre et le mccarthysme des années 50 ne pouvaient tolérer la promotion de tels artistes. D’un autre côté, le gouvernement était conscient que l’art contemporain pouvait représenter l’idéologie de la liberté qu’il souhaitait promouvoir. Mais ils ne pouvait le faire ouvertement. Dès lors, il se tourna vers la CIA, qui soutiendra le MoMA via des financements détournés et même en y transférant certains de ses membres. N’est-ce pas là tout le paradoxe d’un art censé illustrer la liberté d’expression ?

Les collections

Le MoMA compte cinq étages.
Le premier est dédié à l’art contemporain des années 70 à nos jours et aux médias.
Le deuxième étage est consacré aux dessins, photographies, gravures ainsi qu’à l’architecture et au design.
Ce n’est donc qu’au troisième et au quatrième étages que vous découvrirez les collections permanentes, celles qui attirent les visiteurs du monde entier et qui regorgent de chefs d’oeuvre de l’art moderne allant de la fin du XIXème siècle à celle des années 60. De nombreux courants sont représentés : le cubisme, l’expressionnisme, l’impressionnisme, le surréalisme, … Parmi les tableaux les plus populaires, citons La nuit étoilée de Van Gogh, La persistance de la Mémoire de Dali, Le Bain de Cézanne ou Les demoiselles d’Avignon de Picasso. Les oeuvres de Andy Warhol et de Jackson Pollock drainent également un grand public.
Le cinquième étage, quant à lui, est réservé aux expositions temporaires. Un café avec une terrasse qui permet d’avoir une belle vue sur le jardin des sculptures y est aussi accessible.

Le visiter

Le MoMA est ouvert tous les jours sauf le mardi. On peut le visiter de 10h30 à 17h30. Le vendredi, il ferme plus tard et les entrées sont autorisées jusque 20h.
Il est également fermé le 25 décembre et le jour de Thanksgiving.

L’entrée coûte 20 dollars pour un adulte et est gratuite pour les moins de 16 ans.
Il peut être intéressant de signaler que l’entrée est libre le vendredi de 16h à 20h. Ne soyez pas effrayé par la longue queue à l’extérieure. Une fois l’heure arrivée, l’entrée se fait rapidement et dans le calme, à l’américaine. N’essayez pas de vous insérer dans la file, par contre, il y a des employés qui veillent au grain ! Bien sûr, la gratuité du vendredi après-midi attire les foules et il n’est donc pas des plus agréables de se balader dans le musée. Cependant, cela reste correct si l’on veut visiter ce haut lieu culturel sans vouloir dépenser un dollar.

Related Posts with Thumbnails