Zoom sur le Flatiron building

Publié le 10 Avr 2017

flatiron

Même s’il n’est pas aussi populaire que le Chrysler Building ou l’Empire State Building, le Flatiron Building a de quoi attiser la curiosité. Il se caractérise par sa forme unique qui lui donne un aspect plutôt fragile. Vous pouvez consulter l’article de travellingwithannabelle.com pour voir d’autres incontournables de NYC.

Un peu d’histoire

À son inauguration en 1902, le Flatiron building portait le nom de Fuller Building. Il est immédiatement devenu un endroit de curiosité en raison de sa forme triangulaire. Cette structure particulière a été imaginée par Daniel Burnham, l’architecte américain qui en a conçu les plans.

C’est  également lui qui a réalisé les plans de Manille et de Chicago ainsi que l’immeuble où se trouve le magasin londonien Selfridges. Ce détail incongru a valu à cet immeuble d’avoir le surnom de flat iron qui signifie fer à repasser. À l’époque, il paraît qu’il provoquait un courant d’air faisant s’envoler les chapeaux et les jupes des passants.

Et si vous observez bien les détails dans certains films, vous noterez que le journal où Spider-Man travaille se trouve dans cet immeuble. C’est également le Flatiron que Godzilla fait voler en éclats dans une scène exceptionnelle.

Les endroits aux alentours du Flatiron building

Pour apprécier l’architecture particulière du Flatiron building, il est conseillé de s’y rendre en empruntant la Cinquième Avenue. Cependant, vous ne pouvez l’admirer que de l’extérieur car il ne se visite pas. Il abrite en effet de nombreux bureaux, et les visites peuvent être une source de déconcentration pour les employés.

Toutefois, vous pouvez vous rendre dans le parc à proximité pour vous détendre. Il s’agit du fameux Madison Square Park où vous pouvez admirer à volonté le Flatiron. Et si vous montez au sommet de l’Empire State building, n’oubliez pas de regarder du côté sud pour repérer le Flatiron building dans vos jumelles.