Prendre le métro à New York

Publié le 24 Sep 2015

New York est une ville extrêmement bien desservie par les transports en commun, avec notamment son métro composé de 368 kilomètres de voies et 468 stations.
Prendre le métro n’est pas difficile en soi, toutefois il est bon de connaître les différences avec le métro Parisien ou Bruxellois.

Les premières lignes du métro New Yorkais ont été construites entre 1868 et 1904. Il constitue un des plus gros réseaux du monde et transporte 1 milliard et demi de voyageurs par an.

Prix du métro New Yorkais

Les prix du métro ne sont pas excessifs: Le single ride (Trajet simple) coûte deux dollars, la MetroCard à la journée $7,50 et la MetroCard à la semaine, environ $27.
Vous l’aurez compris, si vous restez au moins une semaine sur place, vous avez intérêt à prendre une carte à la semaine. Si vous ne restez que quelques jours, plusieurs cartes journalières feront l’affaire.

Horaires

Le métro de New York fonctionne 24 heures sur 24. Toutefois, même si vous n’aurez aucun mal à avoir un train entre 6h30 et minuit, certaines stations ferment la nuit et les rames sont beaucoup moins fréquentes. Tous les lieux touristiques de Manhattan sont desservis.

Pour connaître en détail les horaires d’une ligne ou d’une station précise, n’hésitez pas à consulter cette page sur le site de la MTA.

Sécurité

L’image des rames intégralement taguées et des vitres brisées des années 70 et 80 a marqué les esprits de nombreux Européens. Si il est vrai qu’en 1978, on racontait que même les policiers refusaient de prendre le métro seuls, les choses ont bien changé depuis cette époque révolue.

Le métro, dans les années 1980.
Au début des années 80, sous le mandat du maire Ed Koch, la MTA (Entreprise gérant le métro New Yorkais) commença à nettoyer systématiquement tout graffiti sur les rames de métro. La mesure porta ses fruits et en 1988, la dernière rame « décorée » fut retirée du réseau.

Au jour d’aujourd’hui, le métro, surtout dans Manhattan, surprend par sa propreté et sa tranquillité.
Le métro aujourd’hui.

Se repérer dans le métro de New York

La première chose à savoir lorsque l’on prend le métro de New York, c’est que les directions des lignes ne sont pas annoncées par le nom de la station terminus. On utilise les mots Uptown pour se diriger vers le nord et Downtown pour se diriger vers le sud.
Il existe des trains Local (Omnibus) et Express, qui ne s’arrêtent qu’à certaines stations.

La grande erreur commise par de nombreux touristes est de ne se fier qu’à la couleur de la ligne. En effet, la ligne verte est desservie par trois trains différents: 4, 5 et 6.
Pour savoir dans quel train vous pouvez monter, regardez sur votre plan: Les trains s’arrêtant à la station ou vous souhaitez descendre sont indiqués à coté du nom de la station.

Un autre « piège » du métro de New York réside dans le nom des stations: En effet, plusieurs stations peuvent porter le même nom car situées sur la même rue, mais n’avoir aucune correspondance entre elles, et être éloignées de plusieurs centaines de mètres!
La station 125th Street est un bon exemple: Sur la ligne rouge, vous vous trouvez près de Broadway, tandis que la ligne verte s’arrête en plein cœur du Spannish Harlem.
Entre ces deux arrêts portant le même nom, il y a presque trois kilomètres!

Bien entendu, un plan vous sera bien utile pour vous y retrouver. Si vous n’en avez pas, cliquez ici pour en télécharger un.

Bon à savoir

  • Attention pour les personnes à mobilité réduite: Il n’y a pratiquement aucun escalator dans les stations. On trouve toutefois quelques ascenseurs.
  • Si vous descendez à la station South Ferry, ne montez pas dans la dernière voiture. En effet, la station est trop petite et la dernière voiture ne donne pas accès au quai.
  • Sur chaque quai, vous trouverez des affichettes indiquant les stations desservies par les trains de la ligne.
  • Au milieu de chaque train se trouve un employé de la MTA, dans une cabine séparée. Il pourra vous aider en cas de problème.
  • Bien que nommé subway, il n’y a guère qu’à Manhattan que le métro est souterrain.
  • Toutes les voitures sont climatisées, mais pas les stations. Une forte différence de température est donc à prévoir l’été.