Découvrir l’hôtel Plaza

Publié le 08 Déc 2015

Construit en 1907 sous la direction de l’architecte Henry Janeway Hardenberg, le Plaza Hotel représente le luxe et le faste New-Yorkais, encore à l’heure actuelle. Le style Beaux-Arts du bâtiment dont l’extérieur a été librement inspiré des châteaux de la Renaissance française en atteste, contrastant avec les gratte-ciels qui l’entourent. Depuis 1969, l’hôtel est classé monument historique.

Où se situe-t-il ?

Ce célèbre établissement borde la Grand Army Plaza, sur la 5ème Avenue, en face de Central Park.

Aspects pratiques

En 2005, l’Hôtel a fermé ses portes pour deux années de rénovations qui ont coûté la modique somme de 400 millions de dollars. La réouverture s’est fêtée en grandes pompes fin 2007 pour les 100 ans du Plaza.

Désormais géré par le groupe Fairmont, l’Hôtel Plaza, encore plus luxueux, propose 282 chambres, dont 152 pied-à-terres. En effet, il s’agit maintenant principalement d’un immeuble d’habitations, ce qui a suscité la colère des New-Yorkais.

Si vous êtes intéressé par une nuit dans ce cadre de rêve et par un repas dans le légendaire Oak Room, visitez donc le site officiel ici.

Un peu d’histoire

L’hôtel, sorti de l’imagination de l’architecte Henry Janeway Hardenbergh, a ouvert ses portes au public le 1er Octobre 1907. Sa construction a couté la bagatelle de 12 millions et demie de dollars. A l’époque, une chambre coûtait $2,50. La même chambre, cent ans plus tard, se loue pour $3750!

Ce lieu mythique a été fréquenté par des stars de tout horizons, a servi de décor pour les plus grands films ou pour certains romans et a même été le théâtre d’accords politiques.

Dès les années 20, l’écrivain John Scott Fitzgerald et sa femme Zelda en deviendront des hôtes réguliers. D’ailleurs, le film adapté de son roman Gatsby le magnifique sera tourné sur place.
En 1946, Greta Garbo se fait photographier dans la suite 249 – 251. Ensuite, Marilyn Monroe apportera elle-aussi sa touche de glamour à cet hôtel, qui incarne les milles feux de New-York.

La musique contribuera aussi à la magie du lieu. Tout d’abord avec le jazz et un concert privé réunissant Miles Davis, Duke Ellington et Billie Holiday en 1958.
En 1964, c’est le rock’n’roll qui s’invite en compagnie des Beatles.

Mais les écrivains n’ont pas dit leur dernier mot. Truman Capote, l’auteur de Breakfast at Tiffany’s est l’hôte d’un événement mondain légendaire auquel 600 personnes étaient invitées : le bal masqué en noir et blanc.

Le 22 septembre 1985, cinq grands pays du G7 se réunissent et signent les accords du Plaza, pour une intervention sur le marché des changes.

Quelques films, séries et romans.

De nombreux films ont pris ce prestigieux décor pour cadre, dont :

  • La mort aux trousses d’Alfred Hitchcock
  • Nos plus belles années de Sydney Pollack
  • Gatsby le Magnifique de Jack Clayton
  • The Cotton Club de Francis Ford Coppola
  • Crocodile Dundee I et II de Peter Faiman
  • Au secours, j’ai encore raté l’avion de Chris Columbus
  • Nuits blanches à Seattle de Nora Ephron
  • Mission Impossible de Brian de Palma
  • Maudite Aphrodite de Woody Allen

Parmi les séries télévisées, citons l’inoubliable Sex and the City mais aussi Les Sopranos.

Enfin, en littérature, je n’ai pas d’exemple si ce n’est le roman de Sophie Kinsella L’accro du shopping dit oui, qui fait la part belle à la célèbrissime salle de bal du Plaza !

A vous de décider maintenant si vous souhaiter visiter ce lieu incontournable via le cinéma et la littérature ou en vous offrant un séjour idyllique dans la grande pomme !