L’histoire du pont de Brooklyn

Publié le 11 Juil 2017

brooklyn bridge

Majestueux et imposant, le pont de Brooklyn est un des principaux atouts touristiques de New York. Sa construction relève d’une véritable prouesse technologique pour relier Manhattan et Brooklyn.
De par sa splendeur et sa popularité, le pont apparaît dans plusieurs œuvres cinématographiques comme des séries et des films cultes. Un zoom sur l’histoire du mythique pont de Brooklyn permet d’en savoir plus sur cet engouement.

 

Le pont de Brooklyn, beaucoup d’émotions

Commencée en 1870, la construction du pont dure 14 ans. Elle est l’œuvre de John Augustus Roebling, qui est reconnu pour ses talents d’ingénieur. Malheureusement, il décède avant l’achèvement du pont. Celui-ci est composé de nombreux piliers dont les fondations sont enterrées à plus de 35 m sous l’eau.

Des ouvriers travaillaient sans relâches dans des caissons étanches hyperbares et beaucoup d’entre eux ont été victime d’accident.

À l’époque, personne ne savait que des bulles d’air se formaient dans le sang au moment de la décompression. Le fils Roebling lui-même n’y échappera pas et cette aventure va le laisser paralysé jusqu’à son décès. Il donnera ses instructions depuis son lit par l’intermédiaire de sa femme Emily.

 

Les innovations technologiques


brooklyn bridge

Le tableau du pont est seulement soutenu par des câbles. Ces éléments clés du pont sont les témoins des innovations technologiques de l’époque. Chacun des quatre câbles reliant les extrémités du pont mesure plus d’un mètre de diamètre. Les nombreux brins qui les composent sont réalisés dans de l’acier galvanisé, qui est également une nouveauté à cette période.

Ce matériau a la particularité d’être inoxydable car il a été trempé dans du zinc en fusion. La preuve est que le pont ne présente aucun signe d’oxydation depuis sa construction. Toutes ces prouesses ont ainsi inspiré les ingénieurs lors de la réalisation d’autres œuvres architecturales.

 

Un vrai pari gagnant

Beaucoup de sceptiques ont misé sur la résistance et la durabilité du pont, qu’il y avait d’innombrables rumeurs à ce sujet. La crainte de l’effondrement du pont est à son comble à cause d’une mauvaise plaisanterie. Il y a beaucoup de monde sur le pont quand des personnes ont crié à la dislocation de la construction.

Dans la panique, la foule souhaitait rejoindre la terre ferme, ce qui a causé la mort de 12 personnes. Face à ce regrettable accident, sa solidité va alors être testée en 1884 avec la parade des 21 éléphants du cirque Barnum. D’autres animaux de la ménagerie étaient également présents tels que des chevaux et des dromadaires.

Le pont de Brooklyn est bien évidemment une oeuvre architecturale à aller voir de plus près lors de votre séjour à New York. D’autres incontournables sont également à faire, je vous laisse aller voir de plus près la liste de Salim et Linda des lieux à visiter sur leur nouveau site lesamoureuxvoyageurs.com.