NYC pour les célibataires, une destination cauchemardesque ?

Publié le 16 Mai 2017

L’amour avec un grand A est une chose à laquelle tout le monde aspire. Ceux qui vivent à New York ressentent pourtant la difficulté pour trouver leur moitié. Le rythme effréné et le lifestyle ont de quoi vouer à l’échec la quête de l’amour.

 

Les femmes célibataires sont en surnombre par rapport aux hommes

A New York, les femmes célibataires sont plus nombreuses par rapport aux hommes. Dans ce contexte, les hommes deviennent automatiquement des proies. Il semblerait alors que trouver l’âme sœur soit plus difficile pour la gente féminine.

D’un côté les femmes ont des exigences particulières suivant leur goût. D’un autre côté, elles sont conscientes de la pression due à leur horloge biologique. En effet, elles ne peuvent plus avoir d’enfants passées un certain âge. Leur envie de fonder une famille est donc très forte, les amenant à rencontrer quelqu’un le plus rapidement possible.

Cela peut être une source de stress supplémentaire, d’autant plus qu’elles n’ont pas réellement le temps de partir à la recherche d’un mari.

 

Les hommes sont moins enclins à s’engager pour la vie

Du côté des hommes, beaucoup d’entre eux ne souhaitent pas s’engager. Il est bien connu que la gente masculine ne veut pas avoir la corde au cou. Ils apprécient certainement le plaisir d’être convoité. Avec leur statut de célibataire, ils ont plus de chance de séduire des femmes qui leur plait vraiment.

Ce ne sont pas les occasions qui manquent quand ils entrent dans un bar ou dans une boîte. Ils collectionnent sans regret les aventures d’un soir et les passades. D’un autre côté, il y a des hommes qui ne supportent plus ces assauts répétés. Ils aspirent à plus de tranquillité de temps à autres même si l’attention des femmes à de quoi flatter leurs égo.

Ils se lassent assez rapidement de cette facilité avec laquelle ils séduisent les jeunes femmes. Beaucoup d’entre eux recherchent celles qui sont sur la même longueur d’onde qu’eux. Celles qui ne se laissent pas faire ce qui garantit un peu de piquant dans la relation amoureuse selon eux.

 

Le célibat, un motif de retour en France

Entre échec et déception amoureuse, il y a de quoi ne plus croire en ses rêves. De nombreux Français décident de retourner en France pour trouver l’amour. New York à beau offrir de nombreux avantages, cette ville laisse peu de place aux relations amoureuses. Réussir dans le milieu professionnel est en effet une préoccupation beaucoup plus importante.

Des sacrifices sont ainsi indispensable pour pouvoir se consacrer entièrement à son travail. Seuls ceux qui n’économisent pas leurs efforts se voient offrir des promotions. De ce côté, la concurrence est rude alors que les opportunités ne sont pas nombreuses.
Ces activités qui proposent des solutions

Des personnes ont bien compris que notre société actuelle, et qui plus est dans les grandes villes, est de plus en plus imperméable aux interactions sociales. En effet, nous sommes tous plus ou moins ancré dans notre vie et dans notre bulle, oubliant parfois de nous ouvrir aux autres et aux échanges simples de la vie quotidienne.

Et cela, celivacances.com pointe ce problème du doigt en organisant des voyages entre célibataires. Le plaisir de prendre son temps afin de rencontrer l’autre et de partager de simples moments de bonheur tel que la visite d’un château ou une randonnée en forêt. À l’heure où les français divorcent en moyenne après 15 ans de mariage, ce sont toutes les classes d’âges qui sont concernées.

Heureusement, que des personnes soucieuses du bonheur des autres se sont lancés afin de proposer des solutions à ce fléau national.