Promenade a Coney Island

Publié le 18 oct 2009

Un peu d’histoire

Située à l’extrême sud de Brooklyn, Coney Island est une presqu’ile, principalement connue pour sa plage et ses parcs d’attractions, le tout à un peu plus d’une heure du centre de Manhattan.
A l’époque où la climatisation n’existait pas, le quartier s’imposa rapidement comme le lieu incontournable pour passer les chauds week end d’été. Face à ce succès populaire, de nombreux restaurants, hôtels et surtout attractions s’installèrent sur la péninsule.

Au début du 20ème siècle, Coney Island était au summum de sa popularité. Toutefois, celle-ci déclina et à la fin de la seconde guerre mondiale, de nombreux parcs d’attractions avaient fermé leurs portes, dont le célèbre Luna Park.

La suite fut moins glorieuse: Le dernier « grand » parc, le SteepleChase, ferma en 1964 et le quartier, déserté des familles et touristes, devient un territoire des gangs et l’insécurité s’installa. Elle restera plus ou moins présente jusqu’au début du 21ème siècle. Bien que sûr de nos jours, le quartier est assez désert le matin, dû notamment au fait que les manèges sont fermés.

Aller à Coney Island en métro

En métro, Coney Island est à une bonne heure du centre de Manhattan.
Il vous faudra descendre à la station Coney Island – Stillwell Av (Lignes jaunes et oranges, trains D, F, N et Q).
Si vous venez de Manhattan, vous passerez en métro sur le Manhattan Bridge et bénéficierez ainsi d’une superbe vue aérienne sur Chinatown.

Une fois arrivé à destination, sortez de la gare et continuez droit devant vous. Traversez Surf Avenue et vous voici déjà entre les manèges et autres baraques à hot dogs. Continuez sur environ 50 mètres et vous serez sur la digue, face à la plage.

A voir sur place

Bien que Coney Island ne soit plus « le » grand centre d’amusement de la côte Est des États Unis, de nombreux manèges à la qualité variable sont présents sur les lieux. Question manèges, on trouve notamment une maison hantée, des auto-tamponneuses, et autres chevaux pour enfants. Bien entendu, la Wonder Wheel (Grande roue) et le Cyclone (montagnes russes) sont également présent.

La digue et la plage valent également le détour. Les après-midis d’été, il y a beaucoup de monde: Si vous recherchez le calme ou souhaitez faire un jogging tranquille, allez-y plutôt le matin.

La Mermaid Parade

Créée en 1983 pour célébrer l’arrivée de la saison estivale, la Mermaid Parade (parade des Sirènes) est une fête populaire qui a lieu tous les ans, entre mi-juin et début juillet, la plupart du temps le samedi le plus proche du début de l’été.
Elle consiste essentiellement en un défilé de chars et de personnes déguisées suivant le thème de la mer. Étant donné qu’il est tout à fait légal dans l’État de New York qu’une femme se trimbale torse nu, les sirènes topless sont assez présentes. Chaque année, deux célébrités tiennent les rôle de Roi et Reine. Entre autres, Moby et David Byrne ont tenu ce rôle.

Petite vidéo de la parade 2009, sous la pluie:

Une fin programmée

L’avenir de Coney Island – tel qu’on connait le quartier actuellement – à été le sujet de nombreux débats depuis 2003, lorsque la ville de New York a proposé un plan de réhabilitation pour le quartier. De nombreuses voix se sont alors élevées pour sauvegarder le Coney Island « pittoresque » et refuser le plan de modernisation de l’administration Bloomberg. On trouve notamment un site dédié à la sauvegarde du quartier.

En juillet 2009, la sentence est tombée : Le conseil de la ville approuvait le plan. Il est donc plus que certain qu’il ne restera que des photos et des souvenirs du Coney Island actuel d’ici quelques mois.
Si vous êtes déjà à NYC, ou si vous y partez prochainement, je ne saurais que vous recommander d’aller à la rencontre de Coney Island et de voir, avant qu’il ne soit trop tard, cet authentique coin d’Amérique.

Related Posts with Thumbnails