Quelles sont les différentes méthodes pour apprendre l’anglais à NYC

Publié le 13 Jan 2017

Au cours d’un voyage à NYC, parler anglais est loin d’être superflu. C’est même indispensable si vous n’avez pas envie de recourir à un guide ou à un interprète. Il vous est alors possible de perfectionner votre élocution et votre compréhension auditive une fois sur place. Vous avez le choix entre plusieurs méthodes qui sont aussi intéressantes les unes que les autres.

La City University of New York

La CUNY ou City University of New York est une université publique. Elle est considérée comme la plus grande université en ville des Etats-Unis. Ce centre propose des cours aux étrangers de plus de 18 ans. À noter qu’il faut avoir résidé au moins pendant un an à New York ou avoir une carte verte pour en profiter. Les différentes séances sont proposées dans nombreux campus qui se trouvent dans toute la ville.

Le YMCA

Le YMCA est un centre convivial où vous pouvez apprendre l’anglais que ce soit à titre de perfectionnement ou d’initiation. Les formules sont très variées pour répondre à vos besoins et correspondre à votre niveau. Il vous est ainsi possible de suivre une formation intensive, d’améliorer votre prononciation ou d’apprendre l’anglais des affaires. Vous pouvez également choisir des cours qui se déroulent le jour ou la nuit selon votre disponibilité.

Les écoles de langue

Quel que soit votre niveau d’anglais, vous pouvez vous inscrire dans un cours payant. C’est une formule proposée par plusieurs écoles à New York. Ce genre de cours est souvent accéléré pour que vous puissiez parler anglais avec fluidité. Des séjours linguistiques sont même organisés pour que vous puissiez apprendre la langue anglaise en totale immersion avec un professeur tel que le fait le site nacel.fr. Vous avez alors l’occasion d’enrichir grandement votre vocabulaire et votre compréhension par rapport aux nombreuses situations que vous pourrez rencontrer.

Rencontrer des américains dans les bars

Si vous êtes courageux, pourquoi ne pas aborder les américains dans le bar où vous prenez un verre ? Les sujets de conversations sont inépuisables puisque la curiosité existe des deux côtés mais pour cela il faut que vous maîtrisiez un minimum l’anglais. Vous pouvez lui parler de vous, de vos centres d’intérêts et des raisons qui vous amènent à New York. Qui sait ? Peut-être allez-vous vous faire des amis avec qui vous continuerez à correspondre après votre séjour.